Galerie C
Galerie C
03main flo_DSC0028 NB_9.11.jpg

Anne Golaz

 

....

Anne Golaz (1983) est diplômée de l’Ecole de photographie de Vevey. Après avoir intégré la School of Visual Art à New York (SVA), la photographe étudie à l’Université d’Art et Design d’Helsinki où elle obtient son Master en 2013.
Son travail photographique se caractérise par un intérêt pour le monde rural et l’évocation de nos rapports complexe avec la nature. Elle développe un langage visuel contrasté, à l’esthétique parfois picturale et sa démarche oscille entre le documentaire et la fiction.

En 2010, elle remporte le concours de l’Enquête Photographique du canton de Fribourg et produit un travail personnel intitulé “Chasses”. Représentative de cet intérêt, la série publiée en 2010 chez Infolio a été sélectionnée par le prix Aperture, New York.
Anne Golaz a figuré également parmi les photographes désignés par le Musée Elysée de Lausanne pour la publication « ReGeneration2 », en 2011.
En Finlande, où elle vit depuis plusieurs années, elle réalise “Metsästä (From the Woods)” qui a gagné la mention lumière du Festival Image de Vevey en 2012 et dont la publication aux éditions Kehrer fait partie de la sélection d’Aperture Paris Photo Book Award de 2012.

Entre 2004 et 2015, elle réalise la série “Corbeau”, et invite le spectateur dans la maison de son enfance, une ferme qu'elle photographie et raconte depuis plus de 13 ans. “Corbeau” - qui trouve son titre dans le poème homonyme d'Edgar Allan Poe, est habité par les thèmes existentiels de la disparition, du souvenir de la fratrie et l'héritage familial. Un personnage principal, jeune homme tôt mis au travail, traverse cette histoire, racontée par de multiples couches narratives qui s'entrecroisent et se répondent. Imprégné d’un sens apparent du devoir et de la loyauté, on voit alors le jeune homme peu à peu gagné par un doute qui frappe de vertige le récit tout entier et convoque une réflexion plus large sur la vie, la destinée, et les rapports entre les morts et les vivants.
Dans la cadre de cette série, la photographie est accompagnée d'images vidéo, de textes et de dessins; ces médias s'entrelacent pour tisser une toile narrative dans laquelle le spectateur est entraîné, tantôt à travers un récit réaliste et documentaire, tantôt à travers une expérience fictive et onirique. Pour créer cette profondeur et cette complexité narrative, Anne Golaz s'est associée à l'auteur dramatique Antoine Jacoud, avec lequel elle a collaboré pendant deux ans à l'écriture des textes qui jalonnent ce travail.
”Corbeau” suggère aussi à travers son titre énigmatique que la photographie, puise peut-être sa force dramatique dans ce qu'elle a d'irréversible. Elle représente ainsi tout ce qui ne sera jamais plus, à l'image du monde de son enfance que la photographe voit disparaître et de cette ferme qu'elle regarde petit à petit se dissoudre.

En 2016, “Corbeau” est exposé lors du Swiss Design Award. Un ouvrage est publié par les prestigieuses éditions londoniennes MACK, il figure parmi les meilleurs photo books de la sélection d’Aperture Paris en 2017.
Lors de l’édition 2018 des Rencontres photographiques d’Arles, Anne Golaz représentée par la Galerie C, expose la série, dans le cadre du Nouveau Prix Découverte.

..

Anne Golaz born in 1983 in Switzerland, graduated with a Master in photography at the Aalto University of Art and Design (TAIK) in 2013. Before this she studied at the School of Visual Art in New York and the School of Applied Arts in Vevey.

Anne Golaz has collaborated in numerous solo and collective exhibitions. Her work consists principally of the representation of rural life by exploring the complex relationship of the human with nature and wild life. The series “Chasse” (Hunting scenes), published in 2010 by Infolio and selected for the Aperture Prize, New York is typical of her work. In 2011 she was one of the photographers selected by the Musée de l’Elysée in Lausanne for the publication “ReGeneration2”. Her Finnish project “Metsästä” (From the Woods) was exposed for the first time in the framework of the Festival Images in 2012 at Vevey and won there the prize “Lumière”. “Metsästä” was the subject of a publication by the Kehrer Verlag and was selected amongst the best photo books of the Paris Aperture Award 2012.

The photographic project “Corbeau” (2004-2015) taking its title from Edgar Allan Poe's poem, “The Raven” retells what will never be anymore. Likewise, photography seems to be bound to a forever gone moment. Part memoir, part tableau, the photographic project “Corbeau” is a narration tracing life and death in the rural farm on which the artist Anne Golaz grew up. Made over a twelve-year period “Corbeau” describe the passing of time in one closed and defined place, yet without leading to any precise denouement. The story follows one main character and it traces a transition period between the father's time and the son's time. Beyond the rural world that these images depict, and the abdication of farmers, they suggest fundamental themes, such as the inescapable passing of time, life and death, mixed feelings of belonging to a place, heritage and complex family links.

In 2015, in order to bring the narrative further Anne Golaz began to work with the author Antoine Jacoud on a book project about “Corbeau”. Published in 2017 by the renowned MACK publishers, this is one of the best photo books selected by Aperture Paris.

During the 2018 edition of the Rencontres photographiques d'Arles, Anne Golaz, represented by the Galerie C, exhibits “Corbeau”, which was selected for the New Discovery Award.

....

Plus d'informations annegolaz.ch