Galerie C
Galerie C
Mo(n)t, Le Côté de Guermantes, 2011. Poussière de gomme à encre, cendre du temps perdu à effacer la Recherche proustienne. (Ph. Jérémie Bennequin). jpg.jpg

Jérémie Bennequin

 

....

Né en 1981, Jérémie Bennequin vit et travaille à Paris. En septembre 2015, il participe à une résidence artistique autour de Roland Barthes à la Petite Escalère. Ayant présenté sa série « Ommage » à Artcurial, Paris puis « Remake » au Musée Royal de Mariemont en Belgique en 2014, l’artiste expose en 2015 au Musée d’Art Contemporain du Val-de-Marne dans le cadre d’une exposition collective intitulée « Chercher le garçon ». En collaboration avec la Galerie C, Jérémie Bennequin est présent au salon « Drawing Now » (2016) en tant qu’artiste focus. En été 2016, il expose dans le cadre de l’exposition collective « Reading as art»  au Bury Art Museum, au Royaume-Uni.      

La démarche artistique de Jérémie Bennequin invite à reconsidérer les grandes références de la littérature : Proust, Baudelaire, Mallarmé. Dans le cadre de son travail le papier subit avec poétisme la pression de la gomme à encre : l’œuvre de Marcel Proust « A la recherche du temps perdu » disparaît sous la main de l’artiste qui chaque jour se livre à l’effacement d’une page. Il s’agit de rendre visible ce qui s’évanouit, ce qui se matérialise non plus par l’union du papier et de l’écriture mais par les déchets rendus par la gomme à encre.

En parallèle, l’artiste se consacre à la présentation de lectures, conférences et réalise de multiples performances : au Palais de Tokyo, Paris en 2013, au centre Literaturwerkstatt, Haus für Poesie, Berlin en 2014, ainsi qu’au FRAC Linazay Poitou-Charentes en 2015. En 2014, les éditions Yvon Lambert publient « Le Hasard n’abolira jamais Un Coup de Dés », un ouvrage dans lequel Jérémie Bennequin rend hommage à l’extraordinaire construction de vers et de sens de l’œuvre mallarméenne.

..

Born in 1981, Jérémie Bennequin lives and works in Paris. In September 2015, he participated at an artistic residence concerning Roland Barthes at “Artcurial” (Paris), then “Remake” at the “Musée Royal de Mariemont” in Belgium (2014). After presenting his series «Ommage» (a play of words from “hommage = tribute and “gommage = erasing) at the “Musée Royal de Mariemont” in Belgium in 2014, the artist exhibited (2015) at the “Musée d’Art Contemporain” in Val-de-Marne within the framework of a collective exhibition entitled «Chercher le garçon» (lit. “Look for the boy”). In collaboration with Galerie C, Jérémie Bennequin is present as a focal artist at the fair “Drawing now” (2016). In 2016, he exposed at the collective exhibition “Reading as art” at the Bury Museum (UK).

The artistic approach of Jérémie Bennequin invites one to reconsider the great literature references - Proust, Baudelaire, and Mallarmé. In the context of Jérémie Bennequin’s work, paper undergoes, with "poetism", the effect of an ink rubber: the work of Marcel Proust, «A la recherche du temps perdu» (In search of lost time), disappears under the work of the artist who effaces a page every day. This has to do with making visible something that vanishes, not something that materialises by the reunion of paper and writing, but something that materialises by the residues left by the ink rubber.

In parallel, the artist devotes himself to the presentation of lectures and conferences and accomplishes multiple performances: at the “Palais de Tokyo” (Paris, 2013), the centre Literaturwerkstatt, now the “Haus für Poesie” (Berlin, 2014) and also at the FRAC Linazay Poitou-Charentes in 2015. In 2014, the publishing house Yvon Lambert published “Le Hasard n’abolira jamais Un Coup de Dés” (Chance will never abolish the throw of a dice), a work in which Jérémie Bennequin pays tribute to the extraordinary construction of the verses and the sense of the works by Mallarmé.

....

Plus d'informations http://jeremiebennequin.com