Galerie C
Galerie C
© Léopold Rabus, « Chasseral », huile sur toile, 300×240 cm, 2017. Courtesy Galerie C.JPG

Léopold Rabus

 

 

Né à Neuchâtel en 1977, Léopold Rabus a fait ses études à l’Académie de Meuron puis à l’École d’Art de La Chaux-de-Fonds avant de rejoindre la Cité internationale des Arts de Paris.

Issu d’une famille d’artistes, Léopold Rabus est dès son plus jeune âge baigné dans un univers à la fois surréaliste et parodique. Les œuvres de l’artiste sont empreintes d’un romantisme sombre et obscur non loin de rappeler le clair-obscur d’un Caravage. L’artiste s’inspire de son environnement familier et du quotidien rural qui le caractérise afin de conférer une puissance scénographique à ses œuvres. La démarche de Léopold Rabus est instinctive et ne prétend s’inscrire dans aucun discours conceptuel. Comme un voyeur, le spectateur est face à une réalité où perceptions et émotions s’expriment dans une œuvre folklorique et pleine d’humour.

Le travail de Léopold Rabus connaît un succès qui ne se dément pas. Il a été exposé en Suisse et à l’international au sein de multiples institutions, telles que : Museum Langmatt (2017), Museum für moderne Kunst de Bremen (2017), Palais für aktuelle Kunst de Glückstadt (2016), Helmholz Zentrum de Berlin (2016), Carré Sainte-Anne, espace d’art contemporain de Montpellier (2015, 2013), AEROPLASTICS Contemporary de Bruxelles (2016, 2013, 2012, 2011, 2009, 2005), Museum of New and Modern Art de Hobart en Australie (2014, 2013,2011), Centre d’Art de Neuchâtel (2013), Jacobshalle à Bâle (2013), Centre d’Art de Perpignan (2013), Parrotta Contemporary Art Stuttgart (2012), Kunsthaus Villa Jauss (2012), Ancienne Douane de Strasbourg (2011), Cueto Kunsthalle Wilhelmshaven (2010), Museum zu Allerheiligen, Schaffouse (2010, 2008), Museum voor actuele Kunst, Gemeentemuseum, La Haye (2010, 2008, 2006), Fondation Salomon pour l’art contemporain (2010), Soya Museum de Bratislava (2009), Stadtgalerie Swchaz (2009), Dommuseum zu Salzburg (2008), Osram Art Projects, Munich (2008), Kunstaum Baden (2008), National Art Museum of China à Pékin (2008), Finnish Academy of Fine Arts à Helsinki (2007), Kerava Art Museum (2007), Artrepco Zurich (2007), Basta Espace d’Art contemporain à Lausanne (2007), Fissiras Museum, Athènes (2005)Musée de La Chaux-de-Fonds (2003), Centre d’art en Face à Porrentruy.

Les œuvres de Léopold Rabus sont présentes dans de nombreuses collections: Museum zu Allerheiligen à Schaffouse, Frissiras Museum à Athènes, Gemeentemuseum à La Haye, Musée d’Art et d’Histoire de Neuchâtel, Museum of Old and New Art à Hobart en Australie, Scheringa Museum voor Realisme à Spanbroek aux Pays-Bas, Musée d’Art Moderne Grand-Duc Jean à Luxembourg. Parmi les collections privées réunissant une ou plusieurs œuvres de l’artiste, il faut noter les collections suivantes : David Beitzel à New York, Julius Bär à Zurich, Anna et Michael Haas à Berlin, Alexander Hoorn à Leyde, Olbricht à Essen, Osram à Munich, Pieter et Marieke Sanders à Aerdenhout aux Pays-Bas, la Fondation pour l’art contemporain Claudine et Jean-Marc Salomon, Schmidt à Zürich, Alain Servais à Bruxelles, Wolfgang Schoppmann en Allemagne, Philippe & Michele Lévy, Azibert, Cookie & Cedric Liénard de Jeude à Bruxelles, Joshua P. Smith à Washington, Reydan Weiss à Essen, ou encore Zabludowicz Art Trust à Londres.

L’artiste a été récompensé en Suisse et en Italie en 2006 et 2005 par l’Eidgenössicher Wettbewerb für Kunst, le Swiss Art Awards et le prix Premio du Museo d’Arte Contemporanea de Lissone.

Plus d'informations http://www.leopold-rabus.com