Galerie C
Galerie C
© SMITH, %22TRAUM%22 (02), 2015-2018.jpg

SMITH

 

....

Né-e en 1985, SMITH vit et travaille à Paris. Après l’obtention d’un Master de Philosophie à la Sorbonne, du diplôme de l’Ecole Nationale Supérieure de Photographie d’Arles, et du Fresnoy – Studio National des Arts Contemporains, SMITH engage l’écriture d’une thèse de doctorat, à l’UQAM (Montréal).

Son travail transdisciplinaire, plastique et théorique, s’appréhende comme une observation des constructions, déconstructions, délocalisations et mues de l’identité humaine. La photographie y côtoie le cinéma, la vidéo, la chorégraphie, le bio-art et l’utilisation des nouvelles technologies, donnant lieu à des collaborations avec des scientifiques et philosophes. La question de la transition constitue un élément central de sa pratique artistique, déployée dans ses dimensions multiples (identitaires, politiques mais aussi scientifiques et formelles).
En explorant les combinaisons des approches scientifique et artistique ouvertes sur les potentiels de la fiction, à travers des collaborations avec des philosophes et scientifiques (Jean-Philippe Uzan (IAP), Sylvestre Maurice (IRAP), l’INRIA- IRCICA), et de fidèles alliés (l’écrivain Lucien Raphmaj, la musicienne Victoria Lukas), SMITH invente et réinvente sans cesse des formes inédites pour rendre visible la présence irradiante des êtres de toute nature qui obsèdent son imaginaire.

Ses travaux ont été présentés sous la forme d’expositions personnelles aux Rencontres internationales de la photographie d’Arles, à la galerie les Filles du Calvaire et au Palais de Toyko à Paris, au musée de la Photographie d’Helsinki en Finlande, mais aussi dans de nombreux pays d’Europe (Suède, Luxembourg, Allemagne, Espagne, Italie…), d’Asie (Chine, Cambodge, Corée du Sud) et d’Amérique Latine (Mexique, Chili, Uruguay).

Sa première monographie, «Löyly», est parue aux éditions Filigranes en 2013, suivie de « Saturnium » aux éditions Actes Sud en 2017, et d’un livre d’entretien avec l’historienne de l’art Christine Ollier en 2017 aux éditions André Frère. Son premier et son second moyen-métrages, « Spectrographies » et « TRAUM »,ont été diffusés en festivals et cinémas en Europe. Ses performances artistiques et chorégraphiques ont été présentées au Centre Pompidou, Théâtre de la Cité Internationale avec le soutien de la Fondation Hermès – New Settings, au CND (Pantin), au Musée de la Danse (Rennes) et au CCN de Montpellier

..

More to come.

....

Plus d'informations smith.pictures